Santorin : De Oia à Fira au dessus de la caldeira

Bercés par les vagues de la mer Egée, nous restons quelques jours sur l’île de Santorin dans l’archipel des Cyclades. Comme nous, vous avez certainement en tête ses villages mythiques blancs déposés comme par enchantement au dessus des falaises abruptes qui plongent dans la mer couleur turquoise.

En ce mois d’avril plutôt frais, nous troquons nos maillots de bain et serviettes pour des chaussures de rando. Pour cette première journée en Grèce à Santorin, nous découvrons l’un des plus beaux itinéraires de randonnée de l’île. Nous prévoyons un périple de 12 km entre Fira et Oia. Annoncé d’une durée de 3h; avec les enfants, le temps de prendre plein de photo et un bon pique-nique en route, nous mettrons finalement près de 5 h pour réaliser ce parcours.

Fira, archipel des Cyclades, île de Santorin.
Fira, archipel des Cyclades, île de Santorin.

Fira 

Logés dans un petit studio au cœur de Fira, notre départ était tout trouvé. Fira, demeure le centre névralgique de l’île, ce que l’on ne savait pas avant de venir ; un véritable atout car la déserte y est très facile en transport en commun sur l’île de Santorin. A contrario, Fira est une ville carrefour très prisée avec un flux important de touristes et un concentré d’hôtels et restaurants où il faut savoir la jouer fine pour ne pas se faire enguirlander. Néanmoins, Fira mérite sincèrement que l’on s’y attarde. Lors de notre séjour durant les vacances de Pâques, la ville n’était pas archi bondée et nous avons pu arpenter ses rues avec plaisir avant de nous rendre sur les hauteurs pour profiter des innombrables points de vues sur la Caldeira.

Fira, archipel des Cyclades, île de Santorin. Port Fira Skala

Recommandation : Si vous souhaitez descendre jusqu’au port “Fira Skala”, le chemin est très agréable et les vues sont splendides à pied. Pour remonter, vous aurez la possibilité de prendre un téléphérique pour 6€ par adulte. Nous ne pouvons que vous le recommander plutôt que d’effectuer la montée à dos d’âne car à ce que l’on a pu lire, et à ce que l’on a constaté, ces pauvres animaux sont maltraités. D’ailleurs les habitants eux même appellent au boycott, alors, pensez-y … 

L’itinéraire le long de la corniche de l’archipel de Santorin nous emporte au dessus de Fira, et c’est à ce moment là que Fira prend une autre dimension. Les maisons blanches tel un millefeuille s’égrènent sur les falaises colorées de la Caldeira. Le chemin pavé monte progressivement.

De Oia à Fira, archipel des Cyclades, île de Santorin.

Composé de pierres volcaniques, brillantes pour certaines, noires pour d’autres. Les marches sont bien taillées et les bords bien marqués. Les collines fleuries et verdoyantes d’un printemps pluvieux nous enivrent. Thym rose, figuiers de barbarie, anthémis parsèment notre chemin. Très rapidement, nous arrivons sur Firostefani qui se trouve dans la continuité de la ville de Fira. Sans nous attarder trop longuement, nous gardons en point de mire, le petit village d’Imerovigli.

Imerovigli, archipel des Cyclades, île de Santorin.

Imerovigli

Ce village est un enchantement, ses ruelles pavées, ses petites échoppes calmes et agréables, cette vue exceptionnelle sur le volcan avec l’emblématique rocher Skaros pour agrémenter ce décor de carte postale. Sachez que ce promontoire rocheux est accessible à pied. Vous pouvez vous y rendre en 15 – 20 mn environ. Pour notre part, la rando étant déjà longue, nous n’avons pas fait le crochet, mais ça nous donnait carrément envie. 

Imerovigli, archipel des Cyclades, île de Santorin.
Imerovigli, archipel des Cyclades, île de Santorin.

Pendant que les minibus défilent à côté de nous pour faire LA photo avant de repartir illico, quelques minutes plus tard, nous poursuivons tranquillement notre chemin sans contrainte, sans problème de stationnement… C’est cette impression de liberté si agréable que nous adorons lorsque l’on part en randonnée.

Imerovigli, archipel des Cyclades, île de Santorin.
Santorin, voyage en famille. Imerovigli, archipel des Cyclades, île de Santorin.

Après Imerovigli, nous découvrons une enfilade de villas toutes aussi luxueuses les unes que les autres, si bien que les enfants s’enorgueillissent à leur donner une note pour celles qui ont la plus grande piscine, le plus belle déco…. 😉 

Santorin, voyage en famille. chapelle du prophète Elie, archipel des Cyclades, île de Santorin.

Plus loin, le long de la Crête, les chapelles blanches comme celle du “Prophète Elie” tranchent avec ce décor volcanique. Nous entrons sur la partie la plus sauvage de notre itinéraire. Le relief est plus marqué, les enfants commencent à sentir la fatigue, le vent fort nous fouette le visage. J’attrape in extrémis le chapeau de Naël qui manque de s’échapper dans les falaises abruptes. Nous arpentons le sentier où la pouzzolane a remplacé les pavés.

Santorin, voyage en famille, archipel des Cyclades, île de Santorin. blog

Depuis le point culminant de notre périple depuis la crête de Mouzakia, une chapelle ouvre sur un panorama exceptionnel. Nous avons Oia en point de mire entouré d’une immense prairie verdoyante marqué notamment par de magnifiques coquelicots en fleurs. 

Santorin, voyage en famille, archipel des Cyclades, île de Santorin. blog

Oia 

Nous arrivons à Oia, de la meilleure façon qu’il soit; sur la pointe des pieds. Oia, c’est l’image de Santorin, peut-être l’un des plus beaux villages des Cyclades. Au sommet des falaises, une multitude de maisons à la blancheur éclatante sont accrochés à la paroi, des coupoles bleutées se confondent à la couleur de l’eau. Ici, on y admire des couchers des couchers de soleil à nul autre pareil, mais à Oia, toutes les maisons sont désormais des villas de luxe avec piscine et jacuzzi. Même en ce mois d’avril, les ruelles deviennent des autoroutes de passants. Chacun cherche le meilleur spot à selfie et Oia n’est plus vraiment représentatif de la Grèce. 

Oia. Santorin, voyage en famille, archipel des Cyclades, île de Santorin. blog

Nous prenons tout de même plaisir à nous y promener, même si au bout de quelques heures de visite, nous sommes partagés entre la sensation d’émerveillement et le sentiment de cautionner ce tourisme de masse qui ne nous correspond pas…

Oia. Santorin, voyage en famille, archipel des Cyclades, île de Santorin. blog
Oia. Santorin, voyage en famille, archipel des Cyclades, île de Santorin. blog
Oia. Santorin, voyage en famille, archipel des Cyclades, île de Santorin. blog

Après une journée comme celle-ci, nous prenons le temps de déguster une bonne glace que nous avions promis aux enfants. Chose tout à fait logique après cette grande rando. Nous ne resterons pas jusqu’au coucher du soleil ce jour-là, trop éprouvés pour rester plus longtemps. Nous reprendrons le bus qui nous mènera à Fira, heureux d’avoir réalisé un magnifique parcours. Une très belle entrée en matière avant de vous raconter nos escapades sur les îles de Naxos et Paros. Que pensez-vous de Santorin ? de Oia ?

Santorin oia  Fira randonnée blog famille slowtourism

11 Replies to “Santorin : De Oia à Fira au dessus de la caldeira”

  1. Super article, les photos donnent envie!! On dirait qu’il n’y a personne.. ahahah bien joué 😉
    Je ne connais pas du tout ce pays. J’aimerai bien combiner 3-4J à Athènes avec 1 semaine dans les Cyclades mais il y a tellement d’îles… pas facile de choisir 😀 Vous êtes restés combien de nuits à Santorin? J’ai hâte de lire vos prochains articles sur Naxos et Paros.

    1. Merci pour ton message ! En fait, c’est vrai, il n’y avait pas tant de monde que ça durant notre périple et surtout lorsque nous avons fait cette randonnée. Si tu vas à Athènes, je pense que Naxos et Paros seront bien plus authentiques que Santorin surtout si tu y vas en été !Au niveau des îles on nous a également parlé de Sifnos et Amorgos qui doivent également être très sympa. Promis, on essaiera de rédiger dans les prochaines semaines des articles également sur Naxos et Paros 😉

  2. Cams (abracadatrip) dit : Répondre

    Cool ☮️ je lirai vos articles sur Naxos et Paros alors mais Santorin a l’air quand même superbe … et no way, je n’irai pas en été!!
    Avril prochain me semble plus adapté affaire à suivre!
    À bientôt sur Insta !

    1. Ha oui alors en avril, effectivement ça change tout. Oui, alors dans ce cas,je te comprends. Si tu veux aller à Santorin depuis Athènes, c’est assez long en bateau, il y a des vols intérieurs mais bon. Si tu prévois d’aller à Santorin même en avril, prevois bien de réserver tes hébergements en avance car ils sont très prisés et alors à Oia, n’en parlons pas. J’aurai de bonnes adresses à te fournir si besoin, n’hésite pas 😉

  3. Découvrir Santorin en randonnée, c’est une très belle façon d’éviter de croiser trop de touristes. Nous faisons un bref passage en Grèce cet été dans le Dodécanèse & au vu de tes photos, je pense que j’aurais beaucoup aimé prolonger l’escapade jusque dans les Cyclades.
    C’est vrai qu’Oia semble être l’emblème du tourisme de masse dans ce beau pays, ce qui est dommage, mais ça semble tout de même très très joli 🙂

    1. Oui Clémentine, Santorin est superbe et effectivement Oia est saturé et en été, je n’imagine même pas. Par contre d’y aller en avril ou en septembre en dehors des heures de pointe, ca le fait. Vraiment, ne regrette pas d’éviter Oia cet été par contre en Grèce il y a tellement de sites et de jolis coins à visiter. J’espère que tu auras l’occasion de bien en profiter cet été !

    2. Oui Clémentine, Santorin est superbe et effectivement Oia est saturé et en été, je n’imagine même pas. Par contre d’y aller en avril ou en septembre en dehors des heures de pointe, ca le fait. Vraiment, ne regrette pas d’éviter Oia cet été par contre en Grèce il y a tellement de sites et de jolis coins à visiter. J’espère que tu auras l’occasion de bien en profiter cet été !

  4. j espère qu un jour ça sera mon tour
    en tout cas ça donne envie
    cest cool que vos enfants fassent des rando à leurs âges

    1. Oui ! Je l’espère tellement pour toi, c’est un chouette coin.

  5. La randonnée a l’air magnifique… Et permet de découvrir aussi des paysages peut-être un peu moins connus et très authentiques sur la route ! Je suis restée deux trois jours à Santorin, j’ai profité seulement d’Oia, du volcan et des sources d’eaux chaudes, j’avais déjà fait un bon périple avant avec de l’escalade à Kalymnos, quelques jours à Amorgos et un passage par Paros et Naxos ! J’ai été conquise par ce village blanc et bleu, c’est en effet très photogénique : mais un peu partagée aussi. Il y a peut-être trop de tourisme, ce qui se comprend par la beauté de l’Ile, mais qui du coup perd un peu de son âme. J’ai préféré Amorgos, plus sauvage : ça n’empêche que je ne regrette pas d’y être allée !! Tes photos sont magnifiques, comme à ton habitude. Et merci pour la découverte. Découvrir le coin en marchant, ça devait être chouette !

    1. Merci La Lykorne ! Découvrir les îles grecques en rando au printemps fût vraiment un privilège. Cette rando a été géniale, les enfants ont vraiment dépassé leurs limites, c’était chouettes, ils étaient très fiers d’eux. Cette rando était mémorable. Amorgos, on aurait vraiment aimé y aller, on a lu beaucoup de chouettes choses sur cette île mais on avait pas assez de temps. Paros et Naxos étaient magnifiques et on est heureux de savoir que tu as bien apprécié ces îles toi aussi. On en parlera bientôt sur le blog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.