Dinan en famille, au fil des découvertes

Dinan le Jerzual blog

Arrivés en bus et sac à dos en provenance de Saint-Malo, nous voici à Dinan, dans cette magnifique cité médiévale des Côtes d’Armor. Sous un beau soleil printanier, tous impatients, nous nous empressons de déposer nos affaires à l’hôtel qui se situait à deux pas du château. Sans tarder, nous voilà à l’Office de Tourisme de Dinan Cap-Fréhel qui nous accueille chaleureusement et nous invite à visiter Dinan par le biais d’un parcours ludique qui allait nous mener vers les principaux sites de la ville. Son château, ses ruelles médiévales, ses maisons à pans de bois et la possibilité de nous rendre au port sur les berges de la Rance, nous donnent furieusement envie d’aller en profiter.

Le château de Dinan

Ni d’une ni deux, nous courons jusqu’à l’incontournable château de Dinan. A peine passé par la Porte du Guichet, que déjà les enfants filent vers le chemin de ronde et la tour Coëtquen. Nous prenons ensuite les escaliers du donjon où nous retrouvons la salle de banquet, les cuisines et les autres pièces qui nous replongent quelques instants à l’époque des ducs de Bretagne. Nous poursuivons, notre ascension jusqu’au sommet du donjon qui mène à la terrasse offrant une vue splendide sur toute la cité. La magie opère, nous sommes aux anges à l’idée de découvrir cette ville pour la première fois.

Chateau de Dinan adresse

Après cette belle visite du château, nous voilà repartis à l’assaut de Dinan par les flancs est des remparts jusqu’à la tour Sainte-Catherine où nous apercevons pour la première fois la vue sur le port et la vallée de la Rance où nous irons par la suite. Certainement l’un des plus beaux points de vue de la ville où nous passons un long moment à contempler ce paysage grandiose depuis l’esplanade qui jouxte la tour avant de nous rendre au Jardin Anglais. Dans ce bel écrin de verdure, nous voyons apparaître la basilique Saint Sauveur. Avant de nous diriger vers la place du même nom, nous parcourons les rues pavées en levant la tête au ciel pour découvrir les innombrables maisons à pans de bois avec en ligne de mire la tour de l’horloge qui nous fait de l’œil.

 

Nous parcourons la ville et ses rues animées en découvrant la Place des Merciers, la Place des Cordeliers, et toutes les petites ruelles pavées où nous prenons plaisir à flâner. Nous nous arrêtons dans les nombreuses boutiques d’artisans, de créateurs sont nombreuses qui nous reçoivent avec le sourire toujours amusé par les plaisanteries des enfants.

Bien que nos sacs soient déjà lourds après quelques jours d’itinérance en Bretagne, vous le savez, nous sommes de gros gourmands, et face à toutes ces spécialités bretonnes, nous ne pouvions pas repartir les mains vides. Les palets bretons, les galettes et les fameuses Gavottes ces crêpes dentelles légères et croustillantes La Spécialité de Dinan.

La Tour de l’horloge 

Après cette pause gourmande, nous voilà fin prêts pour arpenter les 158 marches de la Tour de l’horloge. Les enfants sont archi-motivés pour voir la ville d’en haut. En quelques minutes, nous arrivons au sommet avec une vue à 360° sur les toits gris-ardoise de Dinan où nous retrouvons les principaux édifices de la ville jusqu’à la vallée de la Rance. Un moment magique !

Le Jardin des petits diables

Pour une pause bien méritée, nous prenons le temps de nous arrêter au jardin des petits diables qui se trouve au pied du château et des remparts. Dans ce véritable oasis de verdure, autrement appelé le jardin du val Cocherel, les enfants sont ravis de trouver un espace ludique et convivial avec toboggans, balançoires, et même des volières avec faisans, tourterelles et autres canards qui nous donnent l’impression d’être dans une mini-zoo. Franchement, trouver un espace comme celui-ci à deux pas du coeur de la ville était inespéré. Ce fût là encore une bonne surprise. Pour l’occasion, nous en avons profité pour prendre une bonne glace et des boissons fraîches dans le kiosque du parc.

Le Jerzual

Qui visite Dinan, doit connaitre Le Jerzual, LA Rue la plus emblématique de la ville. Elle relie la partie haute de la ville au port et à la vallée de la Rance. Dans cette rue pavée, pentue et sinueuse réservée aux piétons et aux cyclistes les plus habiles, nous retrouvons une atmosphère à nulle autre pareil. D’un charme fou, bordée par des maisons fleuries, colorées et accueillantes,  des maisons à pans de bois parfaitement entretenues, cette rue est un bijoux fièrement conservé par ses habitants. Malgré un dénivelé compris entre 10 et 18 % ( les cyclistes savent de quoi l’on parle), nous nous engageons tous les quatre dans cette rue. A grandes enjambée, nous descendons jusqu’au port pour y découvrir la Rance dont on vous parlera plus tard. Ce que les enfants oublient, c’est que la montée n’est pas aussi facile mais, chers parents, sachez que cette rue est pleine de vie et foisonne d’artisans souffleur de verre, ébéniste, sculpteurs, potiers… En remontant à notre train, nous avons pris beaucoup de bon temps en observant les vitrines, les artistes au travail, les sportifs qui nous doublaient… On a même aidé une personne trop encombrée à descendre son chargement en lui attrapant une cagette de fruits et légumes sous le bras. Nous avons ressenti ici beaucoup d’entraide et de complicité entre les touristes et les habitants si bien qu’on a pris cette rue à deux reprises ( même pas le même jour quand même). Nos enfants aiment bien marcher mais néanmoins avec modération… 😉

Le Port et la vallée de la Rance

Nous vous en parlions du haut des remparts, nous l’observions depuis le jardin anglais et du haut de la Tour de l’horloge, nous voici maintenant au port de Dinan. Nous changeons complètement d’ambiance en nous retrouvant sur les berges de la Rance à regarder passer les bateaux depuis le ponton. L’ambiance est agréable, on s’imagine quelques instants à l’époque où la Rance était une voie de navigation essentielle pour les dinanais. Désormais, le port marque le lieu de départ vers de nombreuses excursions en bateau, à pied ou à vélo comme une belle transition entre la ville et la nature.

le Port de Dinan

Cette fois-ci, nous n’aurons pas l’occasion d’embarquer à bord d’un bateau de promenade, ni même d’enfourcher nos vélos pour sillonner les chemins de halage mais l’idée d’emprunter cette voie verte pour rejoindre Dinard par le canal d’Ille et Rance en passant par Taden, Tréméreuc nous donne réellement envie de retourner dans ce lieu exceptionnel. Peut-être que certains d’entre vous l’on déjà testé ?

En tout cas, nous avons été totalement emballés par la découverte de Dinan en famille. Nous remercions infiniment l’Office de Tourisme de Dinan-Cap Fréhel et toutes les personnes qui nous ont accueillies si chaleureusement lors de notre séjour. Nous vous avons d’ailleurs réservé un article à nos adresses coup de Coeur sur Dinan.

Pour aller un peu loin, nous vous faisons partager quelques moments choisis au travers de cette la vidéo. Activez le son et partez avec nous 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Replies to “Dinan en famille, au fil des découvertes”

  1. je garde cet article sous le coude
    je ferai tout la prochaine fois pr aller à Dinan en plus en bus depuis Saint-Malo c est génial
    merci pr ce chouette article

    1. Merci beaucoup Tania ! On est très content que cet article te plaise. Pour sur, Dinan est une ville qui te plaira !

  2. Super article!! On adore Dinan ! Cette ville a un charme fou si vous revenez, faites un tour â la fête des remparts qui a lieu yn week-end en juillet tous les 2 ans. Tout le monde s’habille en tenue médiévale! Ca plairait aux enfants

    1. Merci beaucoup ! Oui la fête des remparts à vraiment l’air d’être très sympa. Il faudra que l’on revienne faire un tour à Dinan en été. Il faudra que l’on vienne avec les vélos la prochaine fois pour tester la voie le long de la Rance !

Laisser un commentaire