Que faire dans les Pyrénées autour d’Aspet en Haute-Garonne

 

On a une confidence à te faire. Pendant notre séjour en Haute-Garonne, on est vraiment tombés amoureux des Pyrénées. Oui, on te l’accorde, les Pyrénées c’est vaste, alors pour être plus précis, nous te parlons dans cet article, du magnifique village d’Aspet et des plus beaux sites environnants avec le Pic du Cagire en toile de fond. Le Cagire, c’est LE sommet emblématique par ici. Tel un volcan de par sa forme, on l’a découvert saupoudré de neige. Il se détache de la chaîne des Pyrénées et se reconnait aisément. 

Vue sur le Village et le château de Montespan

En plus du village d’Aspet, nous t’emmenons à Montespan, découvrir son château féodal et sa vue exceptionnelle au lever du jour avant de nous hisser jusqu’au col de Larrieu. Nous survolons aussi le château d’Izaut de l’Hôtel et la chapelle castrale de Salies-du-Salat. On est certains que tu va craquer devant ce cadre de rêve !

1. Aspet, un village de montagne incontournable

.

Mais quel somptueux village de montagne ! Nous avons eu la chance de le découvrir sous différentes facettes et toujours sous un soleil radieux. Lors des jours de marché, autour de la fontaine, Aspet s’anime. La terrasse du café français, place de la République se remplit.

Nous descendons la rue Augustus Saint Gaudens ponctuée de belles maisons à colombages. Les boutiques de créateurs nous incitent à la flânerie. Nous ne tardons pas car nous avons rendez-vous avec Florise, place du Pré Commun.

A la découverte des plantes comestibles autour d’Aspet avec Florise

Florise de Gentianes et Marmott’ons est accompagnatrice en montagne. Elle nous propose une marche à la découverte des plantes comestibles. Nous traversons un pont donnant sur le Ger avant d’atteindre la forêt d’Aspet. En ce beau printemps, nous assistons à une véritable explosion de la nature. Nous n’imaginons pas qu’il existe autant de plantes sauvages comestibles. Munie de son guide, Florise nous apprend à les différencier.

Florise nous décrit différentes manières de préparer certaines plantes. D’ailleurs, savez-vous par exemple que l’on peut manger certaines fougères ? Que l’on peut faire des confitures de fleurs de pissenlits ? A ce propos, le pissenlit est une plante incroyable, on peut la manger en salade, et on peut même jouer de la flute avec ses tiges. Dingue, n’est-ce pas 😉

Plongés dans les forêts, nous profitons de ce moment privilégié pour s’immerger pleinement au cœur de la nature. Nous prenons un instant pour une pause gourmande. Avec Florise, nous dégustons notamment un pesto à l’Ail des Ours ! Avez-vous déjà goûté ? C’est un pur délice ! Dans ce secteur du piémont pyrénéen, il existe des coins où l’on peut en trouver au mois d’avril / mai. C’est un peu comme les champignons, ça ne s’ébruite pas trop, alors chut… 😉

Avant de regagner Aspet pour une pause gourmande à l’Aspétit, à découvrir en fin d’article, nous apercevons ce beau village entre les branchages.

2. Girosp, un hameau avec vue sur le Cagire

.

Les contemplatifs tourneront directement leur regard sur le Cagire qui illumine le paysage depuis Girosp, ce petit hameau qui se situe sur la commune d’Aspet. Il se trouve d’ailleurs à quelques encablures du cœur du bourg. Pour accéder aux montagnes alentours, le départ est idéal.  

Ce matin-là, je me rends à Girosp, m’empressant de sortir le drone pour découvrir toute la beauté du paysage. D’un côté, j’admire la vue sur le Cagire, de l’autre, j’aperçois Aspet. Un grand moment qui m’a un peu plus donné envie d’y retourner pour arpenter les montagnes !

3. Izaut-de-l’Hôtel et son château

.

Après le village de Girosp, je voulais découvrir Izaut-de-l’hôtel pour son château et sa vue exceptionnelle sur le Cagire et la vallée du Job. Je n’ai vraiment pas été déçu, bien au contraire. Je ne m’attendais pas à un tel panorama !

Depuis le village, comptez 30 minutes pour grimper au sommet de la motte féodale. Une balade bien agréable et sans difficultés. Les vestiges du château sont accessibles toute l’année. Un bel objectif à atteindre notamment si vous aimez la rando en famille.

4. Col de Larrieu, un col sauvage

.

Lever de soleil depuis le Col de Larrieu
Lever de soleil depuis le Col de Larrieu

Depuis le village d’Aspet, je découvre le Col de Larrieu. Sur cette route qui serpente en direction d’Arbas, je m’arrête de nombreuses fois en prenant le temps bien sûr de saluer ses habitantes 😉

col de Larrieu

Sous mes yeux, je vois défiler des points de vue variés, sauvages, préservés. Les paysages pyrénéens et toute la vallée sont grandioses.

5. Château de Montespan, entre vallée de la Garonne et Pyrénées

.

..

Quel formidable château ! Je m’y suis rendu lorsque tout le monde dormait encore. Le soleil pointait tout juste le bout de son nez, laissant ses couleurs dorées sur toute la plaine pendant que le brouillard recouvrait encore la Garonne.

Quelques minutes plus tard, le soleil embrase le décor. Les lumières dorées envahissent toute la chaîne des Pyrénées. La magie opère, le spectacle est à son comble.

Vue sur la plaine de la Garonne depuis le château de Montespan


Véritable balcon sur les Pyrénées, le château de Montespan se situe à quelques minutes de Saint-Gaudens. Cet édifice féodal construit initialement au XIIIème siècle, fut progressivement agrandi au XIVe et XVe siècles. Il reste des vestiges de l’époque avec son donjon de plus de 20 m de haut, sa tour ronde et quelques remparts crénelés encore conservés.

Le château de Montespan

Au départ du village, il suffit de quelques minutes de marche avant d’accéder à ce site d’exception. Un gros coup de cœur !

Montespan, le village et les ruines du château

6. Salies-du-Salat, une ville aux multiples atouts

.

Toujours à quelques encablures d’Aspet et Saint-Gaudens, Salies-du-Salat mérite vraiment le détour. Salies, c’est tout d’abord la possibilité de voir l’un des plus beaux point de vue sur les Pyrénées et la plaine du Salat depuis la Chapelle Castrale. Alors, oui, de cette chapelle, il ne reste seulement quelques éléments d’architecture. Néanmoins, les portes, fenêtres et les chapiteaux décorés avec son clocher typique à pignon lui donne un cachet fou. Je me suis vraiment senti dépaysé tout là-haut même si je ne n’ai pas entendu les cloches sonner. Il paraît que le clocher fonctionne encore ! La chapelle se situe sur la “motte féodale” accessible à pied depuis la ville.

la chapelle castrale à Salies-du-Salat

Plus tard, dans la journée, nous sommes retournés en famille à Salies pour flâner dans cette ville agréable. Avant tout connu pour son eau salée aux vertus curatives, Salies-du Salat dispose d’un établissement thermal réputé. Nous n’avons pas manqué l’occasion de découvrir ce bâtiment de style néo-égyptien entouré d’un joli cadre de verdure. Même si vous n’êtes pas curiste, il est possible de profiter de l’espace bien-être du Salinea Spa.

L’établissement thermal à Salies-du Salat

De Salies, nous avons emprunté la voie verte de la vallée du Salat sur l’itinéraire qui nous a mené jusqu’à Martres-Tolosan en passant par Roquefort-sur-Garonne. Nous l’avons tellement apprécié qu’il fera l’objet d’un prochain article.

Sur la voie verte de la vallée du Salat

Rouede, pour se ressourcer à l’Ostal de Val

.

Lors de ce séjour, nous logions au gîte “Ostal de Val” au cœur du village calme et pittoresque de Rouede. A quelques kilomètres d’Aspet, face aux Pyrénées avec une vue privilégiée sur le massif d’Arbas, ce gîte est séduisant. Rénové avec soin par Richard et Valérie, nous avions tout ce qu’il nous fallait pour nous ressourcer.

A l’extérieur, avec la semaine ensoleillée que nous avons eue, nous profitons pleinement du confort de la terrasse privative. En contrebas, un grand espace commun avec table de ping-pong et mini tyrolienne ne font que parfaire le tableau. Une adresse que l’on recommande à proximité des sites évoqués dans l’article.

Rouede

A l’Aspetit , pour se régaler

Aspet, nous t’en avons parlé, en plus d’être un charmant village de montagne, Aspet regorge de bonnes adresses pour bien manger. Place Joseph Ruau, nous succombons aux délices de “l’Aspetit”. Sur une belle terrasse colorée d’une immense glycine, l’Aspetit propose une délicieuse cuisine confectionnée à base de produits locaux.

Sous les glycines du restaurant “l’Aspetit”

Le menu en témoigne, ce restaurant travaille avec les producteurs du secteur ! Un véritable gage de qualité pour nous. En tout cas, dans l’assiette, tout est là, les saveurs, la présentation. Une belle adresse comme on les aime ! 

En bref

.

À travers cet article, nous espérons sincèrement t’avoir donné envie de découvrir Aspet et ses environs en Haute-Garonne. Nous avons trouvé là, des sites à couper le souffle et nous attendons maintenant avec impatience tes retours en commentaires.

Autour de Rouede

Ce reportage a été réalisé en collaboration avec Haute-Garonne Tourisme que nous remercions chaleureusement.

Que faire dans les Pyrénées autour d'Aspet en Haute-Garonne
Que faire dans les Pyrénées autour d’Aspet en Haute-Garonne
 

slowlife

Bienvenue sur notre blog. Grands assoiffés de voyage, nous vous invitons à prendre le temps de partir avec nous pour de belles escapades seul, en couple ou en famille toujours dans un esprit slowlife

You May Also Like

Vélo : 3 jours d’itinérance sur la Dolce Via en famille

La Drôme Provençale en famille

Que faire en Drôme Provençale : 10 expériences incontournables à vivre en Famille

Gers : 6 idées de sortie en famille

Que faire à la Féclaz l’hiver en famille ?

4 thoughts on “Que faire dans les Pyrénées autour d’Aspet en Haute-Garonne”

    1. Merci beaucoup Evelyne, très heureux que cet article vous donne envie de découvrir Aspet et ses environs. Nous avons vraiment adoré ! N’hésitez pas à nous le faire savoir si vous avez l’occasion de vous rendre de ce côté là de la Haute-Garonne 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.