La Martinique : 10 expériences à vivre en famille

Surnommée l’île aux fleurs, la Martinique nous a totalement conquis. Nous l’avons découverte en famille. Exotique, dépaysante, séduisante, accueillante, ce lopin de terre niché au cœur des Caraïbes nous laissera des souvenirs inoubliables.

Plage des Surfeurs presqu'île de la Caravelle à Tartane
Plage des Surfeurs – Presqu’île de la Caravelle

Imaginez, d’avoir la chance de nager avec des tortues aux Anses d’Arlet, voir des centaines de dauphins s’amuser autour de toi, se baigner dans une eau douce et assister aux plus beaux couchers de soleil sur les plages de sable noir de Saint-Pierre, à Sainte Luce ou à la Anse Dufour, parcourir en rando, les forêts tropicales, luxuriantes autour du Pic autour de la montagne pelée, ou se promener dans les plus beaux jardins de Balata et du Domaine d’Emeraude.

Anses d’Arlet

Dans cet article, prenons le temps de vous exprimer sans concessions, de vous faire découvrir nos plus belles expériences et les plus beaux sites que nous avons eu la chance de découvrir durant deux semaines inoubliables.

1. Explorer Tartane et la Presqu’île de la Caravelle 

Ce que l’on retient de cette presqu’île, c’est sa diversité. Dans cette avancée sur l’océan, nous avons pu découvrir des paysages spectaculaires. Des sentiers variés, alternant entre forêt tropicale, falaises, plages, qui nous ont mené jusqu’à la Pointe Rouge. Sa plage taillée pour les surfeurs. Et oui, en Martinique, il est possible de faire du Surf 😉

lever de soleil MArtinique Tartane

Et puis son village de pêcheurs, Tartane, un village qui a su garder beaucoup d’authenticité. Un village où l’on a pu échanger facilement, librement avec les habitants. Seule ombre au tableau, une arrivée massive de sargasses, une algue nauséabonde venue par radeau des forêts amazoniennes du côté du Brésil. Sans épiloguer sur ce problème qui touche la Martinique depuis quelques années, nous n’avons, de ce fait pas exploré l’extrémité de la presqu’ile avec ses terres plus arides, son phare et les ruines du château Dubuc. Espérons, qu’à l’avenir, ce site naturel ne soit plus altéré par ce phénomène, car la presqu’île est si belle, si sauvage.

presqu'île de la Caravelle en Martinique à Tartane
Tartane, Presqu’île de la Caravelle

Tartane, Presqu'île de la Caravelle
Tartane, Presqu’île de la Caravelle

2. Sentir la nature au Domaine d’Emeraude

Véritable immersion au cœur des forêts tropicales de Martinique, le Domaine d’Emeraude nous a émerveillé. Niché tout proche de la Route de la Trace, entre les Pitons du Carbet et la Montagne Pelée, le Domaine d’Emeraude permet de découvrir toute la biodiversité de l’île. Ce que l’on a particulièrement apprécié, c’est la multitude d’itinéraires aménagés dans le parc. D’ailleurs, le parcours de 4 km est vraiment agréable, il est aménagé et à la fois reste assez sauvage.

domaine d'Emeraude - MArtinique

En plus de son pavillon d’exploration, de son Jardin des Origines, bien agréable lorsqu’il pleut ;), c’est une mine d’info sur ce qui compose la faune et la flore de l’île. Et puis, ce que nous avons adoré, c’est aussi les échanges que nous avons eu avec les personnes qui travaillent au Domaine d’Emeraude. Ils ont été tellement agréables avec nous lorsque nous leurs avons demandé là où nous pouvions dénicher de jolies graines pour composer des collier, où lorsqu’une des personnes a passé plus d’une heure avec nous à nous faire sentir, toucher, observer les différentes espèces du parc

domaine d'Emeraude - MArtinique

3. St-Pierre et son histoire avec la Montagne Pelée

Lorsque l’on se rend à Saint-Pierre, on ne peut que tomber en admiration devant ce site exceptionnel. La baie est somptueuse dominée par la Montagne Pelée. Saint-Pierre a malheureusement connu un destin tragique, car en 1902, la ville fût totalement rayée de la carte à la suite d’une éruption volcanique sans précédent. A l’époque, la ville était prospère et dynamique. St-Pierre resta inhabitée pendant plus de vingt ans et a mis beaucoup de temps à renaitre de ses cendres. Saint-Pierre garde encore les séquelles de cette catastrophe qui marque la ville à tout jamais. Désormais, il est possible de visiter d’anciens vestiges de la ville, les ruines du fort, l’ancien théâtre ou même le cachot de Cyparis, l’un des seuls survivants de la catastrophe.

Saint-Pierre Martinique

Pour notre part, nous sommes arrivés à St-Pierre qu’en fin de journée, nous avons tout de même eu le temps de découvrir ses belles plages de sable noir et assister à l’un de plus beaux couchers de soleil du séjour.

Saint-Pierre Martinique

Le soir à Saint-Pierre, la ville est finalement peu prisée des touristes. Quelques habitants se retrouvent pour se baigner aux dernières lueurs du jour, les pêcheurs se retrouvent sur le ponton. Cette fin de journée est mémorable, l’ambiance est unique.

4. Les Anses d’Arlet, miraculeusement préservées

Enserré autour de reliefs escarpés, les Anses d’Arlet ont clairement été Notre coup de cœur lors de ce voyage en Martinique. Ses étendues de sable blanc, son ponton avec son église en toile de fond, ses maisons en bois colorées, les pêcheurs qui se retrouvent sur le port, ses vendeurs de sorbet coco, les Anses d’Arlet se retrouvent loin des grandes stations touristiques. Les Anses d’Arlet sont encore miraculeusement préservées.

Anses d'Arlet - Martinique

Au delà de ce décor idyllique, les Anses d’Arlet sont également propices à de belles explorations aquatiques.

Anses d'Arlet - Martinique

Pas d’obligation d’avoir son baptême de plongée, il suffit de mettre la tête sous l’eau pour découvrir un véritable aquarium naturel. Face au ponton, le long des amas rocheux, la vie sous marine est exceptionnelle. Simplement muni de notre masque et tuba, des centaines de poissons nous entourent. Parfaitement adapté à des débutants comme nous, on se régale. C’est une première pour les enfants, et comme des poissons dans l’eau, ils découvrent comme nous des coraux multicolores, des étoiles de mer, un concentration incroyable de poissons tropicaux des perroquets et bien d’autres.

Nous poursuivons notre exploration du côté des herbiers à quelques brasses de là, pour observer de belles tortues vertes qui nagent. Avec beaucoup de grasse, nous les observons en train de manger calmement à quelques mètres de nous. Un véritable ballet de les voir descendre et remonter à la surface pour respirer quelques secondes. Nous avons même la chance d’observer des raies Leopard !

Anse Noire

Comme son nom l’indique, les Anses d’Arlet c’est un village, mais c’est aussi plusieurs Anses dont l’Anse Noire. Située à seulement quelques kilomètres du bourg, l’Anse Noire est paradisiaque. Nichée au fond d’une crique, c’est la seule plage de sable noire du sud de la Martinique. Ses palmiers et son ponton donnant sur la mer lui donne un charme fou. A la Anse noire, on a même eu la chance de voir des bébés tortues qui prenaient leur premier bain de mer. Un grand moment de notre voyage.

– Anse Dufour

Avec son sable blond, ses yoles de pêcheurs et ses gargotes colorées, la Anse Dufour mérite largement une halte. Situé à proximité de l’Anse Noire, il est tout à fait possible de passer une journée entre l’Anse Dufour et l’Anse Noire.

Conseil : Une seule route mène à la Anse Dufour et la Anse Noire et les places de parking sont rares alors prévoyez d’y aller tôt. Il existe un petit parking, sinon, il est tout même possible de se garer le long de la route.

Randonnée entre les Anses d’Arlet et la Grande Anse.

Depuis le bourg des Anses d’Arlet, continuez à pied jusqu’au “Coin des Pères” et commencez l’ascension par le Morne Noir. Après quelques minutes de marche, la vue sur la Baie du bourg des Anses d’Arlet est magique.

Même si on a eu très chaud pour y monter, le point de vue est somptueux. Si vous souhaitez réaliser cette rando, prévoyez de partir tôt le matin. Pour accéder à la Grande Anse à pied, comptez 2h de marche et surtout prévoyez plusieurs gourdes d’eau ! N’oubliez pas le maillot de bain pour aller vous rafraichir lorsque vous arrivez à la Grande Anse. Prenez votre masque et tuba, vous aurez des chances de voir des tortues à la Grande Anse également.

Pour retourner au bourg, il est possible de revenir par le même chemin, mais si cela vous semble trop long, prenez l’option la plus courte en longeant la route. En tout cas, nous c’est ce qu’on a fait. C’est moins bucolique, mais plus rapide.

fruits exotiques Martinique

5. La savanes des esclaves, pour l’histoire de la Martinique

Les plages, les villages, les belles randos ne manquent pas en Martinique, mais prenez également le temps de visiter “La Savane des Esclaves”. Au sud-ouest de l’île, à quelques kilomètres des Anses d’Arlet sur les hauteurs des Trois-Ilets, vous comprendrez beaucoup de traits de l’histoire qui ont marqué l’île de la Martinique.

La Savane des Esclaves - Trois Ilets Martinique

Ce village reconstitué de “La Savane des Esclaves”, on le doit à Gilbert Larose son créateur que vous aurez certainement l’occasion de croiser durant votre passage. Sur plus de 3 ha, nous découvrons 25 cases traditionnelles comportant des explications sur l’histoire des premiers peuples, en passant par l’époque coloniale avec les conditions de vie et de travail des esclaves jusqu’à leur abolition, et la vie d’après ou comment les modes de vie ont changé sur l’île après 1848.

La Savane des Esclaves - Trois Ilets Martinique

La visite de la Savane des Esclaves se fait en autonomie, à son rythme avec la possibilité de découvrir également son jardin créole et son jardin médicinal. Nous avons également assisté à un atelier “baton de cacao” pour comprendre et connaitre ce savoir faire ancestral.

Un conseil, ne partez pas de la Savane des Esclaves sans goûter à leurs glaces artisanales. Elles sont succulentes. En bref, cette visite est incontournable.

6. Sainte Luce, son sentier littoral et ses plages

Ha… Sainte-Luce, on a beaucoup aimé ! Avant tout un village de pêcheur du sud de la Martinique, ce village a su allier tourisme et authenticité. Il existe de nombreuses manières de le découvrir. Dans le bourg, j’ai adoré m’y promener le matin au lever du jour pour ressentir l’ambiance qui régnait dans ce village. Plus tard, dans la journée, et le soir, les touristes viennent s’y promener mais Sainte-Luce n’est pas bondé et animé, c’est très agréable.

Sainte-Luce, son sentier du littoral et ses plages en Martinique

Après, si tu passes à Sainte-Luce, prends vraiment le temps d’emprunter le sentier littoral. Depuis le village, longe la mer en direction de l’Ouest. Enlève tes chaussures, et marche les pieds dans l’eau. Tu peux découvrir des plages idylliques, des plages de sable blanc, la Plage de Pont Café, la Anse Corps de Garde, la Anse Désert, la Anse Mabouya… pour ne pas toutes les citer. Tu n’as que l’embarras du choix pour aller te rafraichir et te reposer sur la plage qui te plait le plus.

Sainte-Luce, son sentier du littoral et ses plages en Martinique

Pendant cette balade, si l’horizon est dégagé, tu peux apercevoir par endroit, le Rocher du Diamant au loin en direction de l’Ouest. Idéal pour allier balade et fare niente 😉

Sainte-Luce, son sentier du littoral et ses plages en Martinique

Conseil : Si tu vois des arbres marqués de peinture rouge, ce sont des Mancenilliers. Leur sève et leur fruit sont toxiques, donc, ne reste pas dessous et surtout ne touche pas ses fruits qui ressemblent à des pommes. Ceci est d’ailleurs valable pour toutes les plages de Martinique.

Sainte-Luce Martinique

7 Les Plages des Salines à Sainte-Anne et ses envahisseurs 😉

Alors, comment dire, les Salines, sur le papier, font partie des plus belles plages de la Martinique. Ses belles plages de sable doré, se trouvent du côté de Sainte-Anne, au sud de l’île. Les Salines s’étendent sur plusieurs kilomètres, entre la Grande Anse des Salines, la Petite Anse ou la Grande terre des Salines.

Lors d’une fin de journée, on s’est dit, chouette, on va pouvoir se poser et profiter d’un beau coucher de soleil là-bas sauf, que figurez-vous, que lorsque nous y sommes allés, au mois d’août, en plus de trouver un nombre incalculable de touristes, on a rencontré des hordes de moustiques qui nous ont littéralement bouffé.

Les Salines en Martinique

Alors, on a vite compris pourquoi, en arrivant, de grands étangs étaient de parfait refuges pour que les moustiques puissent pondre à volonté. Vous savez, un peu comme en Camargue, sauf qu’en Camargue, il y a eu des campagnes de démoustications 😉

En bref, si vous ne craignez pas trop les moustiques et les touristes, vous pouvez y aller, pour ma part, ce n’est pas mon meilleur souvenir passé sur l’ïle 😉

8. Le jardin de Balata, une invitation au voyage et à la rêverie

Balata va bien au-delà de la visite d’un simple jardin, c’est une invitation au voyage et à la rêverie. Graphique, osé, original, ce jardin est une véritable œuvre d’art où chaque lopin de terre est pensé, réfléchi. Ce jardin signé par Jean-Philippe Thoze est né d’une passion pour l’horticulture, le paysagisme et beaucoup de créativité. Balata, il l’a crée autour d’un habitation familiale, la maison créole de ses grands parents.

les jardins de Balata - Martinique

Quand on se rend dans ce jardin, c’est plus qu’une découverte de la flore tropicale. C’est une véritable expérience, en tout cas, c’est le sentiment qu’on a pu avoir. Sur place, la pluie s’est invitée à notre visite, mais je trouve que cela lui a apporté d’autant plus de charme, un aspect presque mystique même si nous n’avons pas eu la chance de voir le Pic Pelé. On comprend aisément pourquoi, ce jardin est réputé à travers le monde !

le jardin de Balata - Martinique

Pour parachever l’expérience, si vous n’avez pas le vertige, il existe même un parcours avec de grandes passerelles à travers les arbres, à la fois ludique et offrant un autre point de vue sur le jardin, on a adoré.

9. Les dauphins Martinique, un rêve exhaussé

C’était un rêve, notre vœux a été exhaussé. Nous partons avec Thomas de Dauphin Martinique depuis les Trois Ilets à la rencontre de ces magnifiques cétacés. Durant la navigation d’approche, nous profitons d’une vue unique sur la baie de Fort-de-France en direction des Anses d’Arlet. Dans notre embarcation, nous sommes moins de dix personnes.

Dauphins Martinique

Avec Thomas, nous apprenons à mieux connaitre les dauphins, et notamment ceux qui vivent dans les eaux de Martinique, leur comportements, leur habitat naturel, leur manière de chasser, de se reposer, les moments où ils jouent. Thomas est un Eco-Guide, il nous décrit et applique avec beaucoup de précaution toutes les règles essentielles pour que ces mammifères marins ne soirent pas dérangés par notre venue. C’est alors que le spectacle commence.

Dauphins MArtinique Anses d'Arlet

Des centaines de Dauphins nous entourent, nous les voyons passer autour de nous, nous les voyons faire des sauts, quelle merveille de pouvoir observer ces majestueux les cétacés ! Dauphin Martinique comme les autres organismes d’observation des dauphins présents sur l’île, doivent respecter une durée bien précise de 20 mn sur le site, afin d’éviter un nombre trop important d’embarcations au même moment.

Dauphins Martinique Anses d'Arlet

Par la suite, afin de prendre un moment convivial et pour nous remettre de nos émotions, Thomas nous propose une pause baignade avec masque et tuba dans les eaux cristallines d’une crique proche de la plage de l’Anse Noire et la plage de l’Anse Dufour. Nous terminons cette belle excursion par un apéritif planteur, accra de morue. Un grand moment que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

10. Rando Coeur bouliki et le sentier de Rabuchon

Dans les forêts tropicales luxuriantes de Saint-Joseph, un village de Martinique situé à moins de 30 minutes au nord de Fort de France, nous sommes partis découvrir Coeur Bouliki. Un site connu pour être un véritable poumon vert de l’île. L’aventure commence dès les derniers kilomètres en voiture. Là où la nature semble reprendre le pas sur la route. Entre lianes, fougères et bambous qui entourent la route nous arrivons à nous frayer un chemin après avoir longé et même traversé la rivière blanche.

Rando Coeur bouliki et le sentier de Rabuchon

Ca y est, nous voilà dans un lieu idyllique. Un bel espace aménagé et intégré avec des carbets en bois qui nous tendent les bras. Ici, de nombreux Martiniquais se retrouvent pour partager un pique-nique et se rafraichir dans la rivière.

Coeur bouliki en famille MArtinique

C’est un excellent point de départ pour notre rando de 7,5 km dénommée ici, le sentier de Rabuchon. Sur le papier, celle-ci s’annonce relativement facile avec tout de même une belle ascension de 300 mètres de dénivelé.  Après avoir franchi la rivière en empruntant un superbe pont suspendu aux airs de film d’Indiana Jones, nous atteignons des sentiers boueux et exigeants. Nous nous enfonçons dans un univers farouche et peu familier, là où les bruits stridents des “siffleurs des montagnes” nous accompagnent. C’est là qu’on se sent dépaysé, vous ne trouvez pas ?

Par la chaleur et le taux d’humidité qui prédomine en Martinique, les randonnées et les distances sont bien différentes de ce que l’on peut connaitre en France métropolitaine. Après plus de trois heures de marche, nous arrivons sur des paysages de crêtes. Des paysages plus ouverts qui nous permettent d’atteindre un panorama de toute beauté donnant sur la Baie de Fort de France et les Pitons du carbet qui émergent de la brume.

Rando Coeur bouliki et le sentier de Rabuchon

En chemin, nous croisons de jolis pensionnaires qui pâturent paisiblement avant d’entamer la descente avec précaution. N’oublions pas que c’est un sacré challenge de faire cette rando avec toute la famille, c’est à dire trois générations 😉

Ça y est, après un longue et périlleuse descente, nous arrivons à notre point de départ. Quel défi pour nous. Clairement notre plus longue rando du séjour. Nous en profitons pour aller nous rafraîchir dans la rivière blanche. 

10 expériences inoubliables pour découvrir la Martinique

A travers ces 10 expériences incontournables, on espère sincèrement que tu as apprécié. On a pris beaucoup de plaisir à découvrir une nouvelle fois cette fabuleuse île de la Martinique en famille. L’accueil des Martiniquais a vraiment été fantastique durant notre séjour.

Venir en Martinique, c’est à la fois dépaysant et rassurant. Bien entendu, cela implique un budget conséquent et au moins quinze jours de vacances devant soi car ce serait tellement dommage de rester moins de 10 jours.

Fais nous partager en commentaires, tes impressions sur les sites que nous avons visité, si tu as des questions pratiques, si tu es déjà allé en Martinique ou même si tu y habites. On est ouvert à la discussion !

Martinique 10 sites incontournable Que voir en Martinique

slowlife

Bienvenue sur notre blog. Grands assoiffés de voyage, nous vous invitons à prendre le temps de partir avec nous pour de belles escapades seul, en couple ou en famille toujours dans un esprit slowlife

You May Also Like

Un week-end à Avignon en famille

La Drôme Provençale en famille

Chanaz la petite Venise savoyarde

Une journée à Chanaz la petite Venise Savoyarde

Un week-end aux Lodges de la ViaRhôna

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.