Voyage déconnecté au cœur des Baronnies Provençales

Alors oui, nous sommes accros à Internet et aux réseaux sociaux, il faut l’admettre (surtout moi d’ailleurs). Community Manager de profession, blogueur à mes heures, c’est désormais une évidence. C’est une passion certes, mais cette année pour les vacances, nous avions envie de faire une véritable pause, des vacances pour déconnecter. Facile à dire mais pas si évident à faire. Pour un réel « séjour off« , nous avons tout simplement opté pour une destination en zone blanche là où l’on ne capte aucun réseau avec son mobile.

C’est au beau milieu des Baronnies Provençales que nous avons trouvé notre bonheur dans un cadre naturel d’exception. A cheval entre les Hautes-Alpes et la Drôme, nous avons passé 10 jours fantastiques là-bas pour nous retrouver en famille dans des lieux calmes, spirituels et propices à l’échange et à la rencontre.

Alors, après toutes ces belles phrases prônant le « Digital Detox« , entrons un peu plus dans le vif du sujet. Où avons nous été plus exactement pour trouver notre bonheur… ?

Les Gorges de la Méouge

Avant d’arriver sur les hauteurs des Baronnies, nous avons emprunté les Gorges de la Méouge. Situées à seulement quelques kilomètres au Sud-Ouest de Laragne, la Méouge s’est magnifiquement frayée son chemin dans ces gorges étroites et sinueuses nous offrant de magnifiques cascades et vasques d’eau limpides. En remontant les Gorges, entourées d’immenses blocs de rochers, notre regard s’est naturellement porté sur ce Vieux Pont Roman à trois arches, sans conteste l’un des lieux les plus emblématiques de la région.

Durant l’été, vous trouverez donc logiquement pas mal de monde sur ce site même si le parking est vaste. Néanmoins, sachez que vous pourrez dénicher de nombreux « spots » en remontant les Gorges. A ce que nous avons pu voir et entendre, une multitude d’itinéraires de randonnée au départ des Gorges sont possibles pour profiter de toute l’ampleur de ce site.

Sinon, il existe également une route pour accéder aux crêtes de la montagne de Chabre pour avoir une vue sur la Durance, le Buëch, et les sommets Dévoluards. Pour nous la route s’est poursuivie jusqu’à Eourres.

Eourres, le village des alternatives

A la sortie des Gorges de la Méouge, la vallée s’ouvre au niveau de Barret-sur-Méouge. Quelques kilomètres plus loin, nous prenons de belles routes de montagnes qui serpentent jusqu’à notre destination, le village d’Eourres. Alors, pourquoi Eourres nous diriez-vous ? Pourquoi sommes-nous partis en vacances dans ce lieu si loin des grands axes ? Perché à plus de 1000 m d’altitude, il offre tout d’abord un cadre de toute beauté puisqu’il est entouré d’un cirque de montagnes aux altitudes comprises entre 1500 et 1600m.

Au delà de ce décor de rêve, Eourres est considéré à juste titre comme un village alternatif. Abandonné par ces habitants dans les années 70, ce village était en train de tomber en ruine, jusqu’au jour où les maisons ont été rachetées par un groupe de personnes afin d’y bâtir une communauté. Aujourd’hui la communauté n’existe plus mais il y règne encore un certain esprit axé sur la solidarité où les habitants se sentent concernés par la question de l’écologie.

Mais comment cela se traduit-il concrètement me diriez-vous  ? Même si ce village ne compte pas plus de 140 habitants, vous trouverez là des agriculteurs et éleveurs bio, une école Steiner pour la maternelle et la primaire, une biocoop où faire ses courses, des jardins partagés pour faire pousser ses légumes… De belles initiatives en somme que l’on a pris plaisir à découvrir. Ici, même en tant que touriste, on s’est vraiment senti à l’aise.

D’ailleurs, si vous vous y rendez en été, faites donc un pause au Lézard Vert pour vous désaltérer ou vous restaurer. Ils proposent une cuisine bio d’excellente qualité, principalement végétarienne combinée avec de multiples animations. Pour nous c’était un réel coup de coeur !

Le hameau des Damias

Au bout d’une vallée verdoyante, en longeant la rivière toujours à Eourres mais un peu plus éloigné du village, nous avons séjourné au hameau des Damias. A la même époque que le village d’Eourres, l’exode rurale des années 60 avait eu raison de ce hameau mais dans les années 80 Rob et Caroline ont eu le coup de cœur pour ce lieu. Ils lui ont redonné vie, ils l’ont rénové et modernisé avec goût en utilisant des matériaux écologiques issus de la terre. De la chaux, des briques de terre, des structures en ossature bois apportent au hameau des Damias un charme unique et une empreinte écologique minime… Désormais, Rob et Caro ne sont plus seuls à prendre soin de ce projet. Une belle équipe partageant leurs valeurs les accompagnent avec chacun leurs spécialités. Certains s’occupent des activités agricoles ( maraichage bio, entretien de la ferme..) pendant que d’autres reçoivent des personnes comme nous désireuses de partager et échanger de façon simple et conviviale.

Les Damias eourres

Niveau hébergement, il existent toute sorte de formules avec des gites, dont un gite de groupe, des chambres d’hôtes de toutes les capacités, un camping à la ferme ou la possibilité de choisir un hébergement insolite ( yourte, roulotte) . Le hameau des Damias peut d’ailleurs accueillir jusqu’à 40 personnes.

Pour nous lors de ce séjour, c’était le « Camping du bout du Monde » que l’on a testé. Dans une belle ambiance familliale, c’est Valentine qui nous a accueilli avec un grand sourire. Sur l’un des 10 emplacements, nous avons partagé des moments inoubliables avec les autres campeurs car nous disposions d’un espace cuisine/sanitaire complet où nous pouvions facilement échanger. Nous avions également la possibilité de faire des balades en poneys, d’assister à divers ateliers de création. Que de bons souvenirs !

Pour revenir au hameau, dans l’une des grandes salles, nous avons également assisté à un concert mémorable et si vous êtes amateurs de bons repas, vous pourrez même vous laisser tenter par un repas « de la Terre au Palais » comme il le disent si bien. Le cadre, la qualité des produits tout du bio bien sur, nous ne pouvons que vous le recommander, d’ailleurs Rob a même rédigé un livre contenant ses meilleures recettes.

Que demander de plus ? Et bien peut-être peut-on ajouter la possibilité de réaliser des randonnées sur les montagnes environnantes. Là franchement, on avait que l’embarras du choix. On se souviendra longtemps de l’ascension sur la montagne de Mare, ou même la rando au départ du col Saint-Pierre pour accéder aux crêtes. Les enfants ne s’y sont pas trompés, nous ne les avions jamais autant vu marcher.

Voilà ce que nous pouvons vous dire sur notre séjour passé ici dans les Baronnies Provençales. Le dépaysement, le ressourcement, la convivialité… Nous espérons que cela vous donnera envie d’aller y faire un tour, c’était vraiment un coin fantastique.

Pour plus de renseignements

Office de Tourisme Laragne Gorges de la Méouge

Place des Aires
05300 Laragne-Montéglin

Tél. : 04 92 65 09 38
info@ot-laragne.fr

——————-

Hameau les Damias

Les Damias
05300 – Eourres
contact@lesdamias.com

Tél : 04 92 65 20 50

——————-

Camping du Bout du monde

camping@lesdamias.com

Tél : 04 92 50 58 48

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

5 Replies to “Voyage déconnecté au cœur des Baronnies Provençales”

  1. je px venir avec vs la prochaine fois
    ça doit faire du bien qd on est en permanence dedans de déconnecter un peu
    très belles photos
    ça fait tellement de bien de voir c genre d ephotos
    non c n est pas 1 mirage l été a eu lieur pr certains lol

    1. Merci Beaucoup Tania. ça nous touche énormément. Bien sur que tu pourras venir la prochaine, c’est avec grand plaisir. On y retournera c’est sur et certain. Tu ne peux pas imaginer à quel point ça fait du bien d’aller passer 10 jours là-bas. Du bonheur, du vrai, ce n’était pas artificiel. Le retour à l’essentiel, au vrai.

  2. Bonjour,
    félicitations pour ce beau reportage!
    Je suis un des responsables du (nouveau) site internet d’Eourres. L’équipe a beaucoup apprécié votre compte-rendu et les photos et nous aimerions établir un lien depuis le site vers le vôtre et vice-versa. Qu’en pensez-vous?
    D’autre part serait-il possible d’utiliser l’une ou l’autre de vos photos pour illustrer le site? En cas d’accord, veuillez SVP nous en communiquer l’auteur.
    Bien cordialement,
    Dominique
    04 92 43 51 71

  3. Nous sommes très heureux que vous ayez apprécié notre article et les photos. C’est top et çà nous fait plaisir. Eourres est un lieu tellement sympa. Vous pouvez utiliser toutes les photos qui sont présentés sur l’article ( sauf la photo du resto le lézard vert qui leur appartient car nous n’avions pris aucune photo lorsque nous étions sur place). Donc aucun problème pour prendre les photos. Vous pouvez mettre de_beaux_lents_demains en crédit photo Pour l échange de lien je peux mettre en lien interactif votre site web dans l’article. N’hésitez pas à mettre également des miens vers notre blog. Si besoin notre mail debeauxlentsdemains@gmail.com merci

  4. C’est un très joli reportage sur une région proche de chez moi (j’ai grandi en Drôme provençale aussi, mais côté vallée, près de La Garde Adhemar que vous connaissez) et que j’ai toujours adorée, paradis secret des hippies et des utopistes.
    Ces gorges ont l’air magnifiques, je n’y suis jamais allée !

Laisser un commentaire