Rando au Pic du Lizieux, pays des volcans endormis

Ce jour là, nous cherchions à réaliser une rando à la journée au départ de Saint-Etienne avec notre petit en bas âge, l’occasion de nous rendre au pays des Sucs autour d’Yssingeaux en Haute-Loire.
Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler des Sucs, ce sont des montagnes en forme de cône ou de dôme dues aux éruptions phonolitiques. Le phénomène est unique en Europe alors on n’allait pas se priver de découvrir ce coin qui se trouve à proximité de chez nous !
IMG_4569
Tout comme le Meygal, le Pic du Lizieux existerait depuis 12,5 millions d’années, c’est à dire qu’il serait plus vieux que
Le Gerbier de Jonc et le Mézenc apparus entre 8,5 et 6,5 millions d’années !
IMG_4561
Dès que l’on arrive dans le secteur, on est de suite séduit par ces formes si originales et insolites qui dominent le paysage.
Après le village de St-Jeures, direction le parking de Chieze, on a commencé l’ascension par le sentier découverte de Bonas.
Ce sentier réaménagé devait nous amener aisément vers le Pic culminant à 1388 m mais certains points clés qui apparaissaient sur la carte IGN avaient disparu… Le chalet du Lizieux par exemple a dû être rasé puisqu’il ne restait plus qu’une simple dalle de béton au cœur de la forêt. Cela ajouté à un manque flagrant de signalétique sur plusieurs portions du parcours nous a complètement induit en erreur. Résultat des courses, on s’est franchement égaré en se demandant si on allait vraiment trouver l’un des deux sentiers qui permettait d’accéder à l’ascension finale…
 DSC00105
Allez, plutôt que de perdre patiente, on préfère s’arrêter pour une petite pause cueillette de framboises sauvages et de myrtilles omni-présentes sur le massif. On reprend la carte, on calme le jeu et l’esprit plus clair, on aperçoit enfin le fameux panneau indiquant l’ascension vers le Pic.
IMG_4549
Cela tombait bien, car le chemin devenait quelque peu monotone au milieu de ces grandes forêts de résineux. Dès lors, on passe d’une large piste forestière à un sentier sinueux avec un dénivelé qui devient intéressant. Les sorbiers des oiseleurs et de majestueux bouleaux remplacent les conifères, plus haut, le sentier laisse place à un un gigantesque éboulis de roches volcaniques. Le paysage s’ouvre et nous offre une vue à 360° sur l’ensemble des sucs du Mézenc, du Meygal et les sucs de l’Yssingelais. Par temps clair, on peut même apercevoir le Parc Naturel du Pilat et la chaîne des Alpes que nous n’aurons pas la chance de voir ce jour là. Néanmoins, au sommet, une table d’orientation gravée sur une lauze de phonolite nous permet de nous situer.
 IMG_4581
On va pouvoir prendre notre pique-nique en toute quiétude devant ce paysage à couper le souffle avant de redescendre tranquillement par le sentier opposé qui nous permettra de faire une boucle.
IMG_4579
Bilan de cette randonnée, malgré la difficulté que l’on a eu pour trouver notre chemin en raison d’un balisage que l’on a trouvé insuffisant, on a beaucoup apprécié le paysage au sommet du Pic du Lizieux même si l’on aurait aimé prolonger un peu plus cette balade. Cette randonnée est accessible à tous mais demande tout de même des chaussures de marche adaptées.
 IMG_4582
Plus d’infos :
 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 Replies to “Rando au Pic du Lizieux, pays des volcans endormis”

  1. Bonjour,
    j’ai lu votre publication et concernant le balisage, il faut préciser que le sentier de Bonas est un parcours qui est certes encore noté sur les cartes IGN, mais les nombreux circuits pédestres de notre secteur qui vont au Lizieux, n’empruntent plus la totalité de cet ancien itinéraire. Aussi pour votre prochaine randonnée, je vous invite à récupérer le topoguide sorti l’an dernier, et donc à jour concernant le balisage et les tracés. 2 circuits vont au Pic du Lizieux : PR 639 sentier de Bonas – départ du parking de Chièze, et le circuit du Lizieux (pr 33), mais le dernier fait 15 kilomètres, départ de la Chapelle St Voy. Cf. le lien suivant pour le topoguide du Haut-Lignon : http://www.ffrandonnee.fr/boutique/topo-guide.aspx?ref=P432

    1. Merci Beaucoup Nancy de nous faire part de votre expertise. Le nouveau topoguide du Haut Lignon deviendra un indispensable lors d’une prochaine rando dans votre petit coin de paradis 😉

  2. Vous avez meilleur temps que nous : on a fait la même balade, avec les mêmes difficultés d’orientation, le 14 juillet. Belle rando, malgré la pluie et le vent 😉
    http://www.fouracorns.ie/2016/07/14/a-petrified-knight-and-sleeping-volcanoes-un-chevalier-petrifie-et-des-volcans-endormis/
    Bien à vous
    Annette

    1. Quelle plaisir de re-découvrir cette même balade avec vous. Une autre aventure, une autre expérience. On a l’impression de changer de pays au travers de cette atmosphère complètement différente. Merci beaucoup en tout cas de nous faire partager votre expérience. C’est très sympa !

Laisser un commentaire