L’Allier en famille #2 – Moulins et le Bourbonnais

coulandon

Après avoir visité Charroux et les Gorges de la Sioule, nous avons poursuivi notre périple à Moulins et dans ses environs. Nous allons passer une journée au cœur de la cité bourbonnaise avant de nous rendre au sud de la ville pour contempler l’Allier, les vignobles de Saint Pourçain jusqu’à Verneuil-en-Bourbonnais. Dans ce deuxième article sur l’Allier, nous vous ferons partager également nos plus belles rencontres ainsi que nos adresses coup de cœur.

Moulins, une ville pleine de charme

En entrant par l’ouest de la ville depuis le Pont Régemortes, la vue sur Moulins est incroyable. Sur les berges du fleuve,  nous contemplons les flèches de l’église du Sacré-Coeur, la cathédrale Notre-Dame, le beffroi Jacquemart et nous nous projetons au temps où la ville connut sa période de gloire entre le XIVème et le XVIème siècle lorsque celle-ci était capitale de ducs de Bourbons. Désormais, Moulins garde de nombreux vestiges de cette époque.

Moulins

Nombreuses sont les maisons à pans de bois, celles mariant bois et torchis. Ici et là, les hôtels particuliers aux façades de briques roses et noires losangées attirent notre regard. Dans le dédale des rues de son cœur historique, nous passons plusieurs heures à nous promener avec les enfants. Ils aiment beaucoup les rues pavées qui jalonnent la ville. Dans cette partie  piétonnière  nous les sentons en sécurité et nous les laissons s’amuser plus librement.

Par la suite , nous nous dirigeons sur la Place d’Allier, un lieu très animée de la ville où les commerces et les terrasses nous tendent les bras. Le samedi après-midi, nous avons beaucoup aimé prendre un bain de foule pour nous imprégner un peu plus de l’ambiance qui règne dans la ville. Le dimanche matin, nous avons pu participer à son marché où les spécialités locales ne manquent pas. Nous vous invitons d’ailleurs à gouter « la Pompe aux Grattons« ; parfaite pour le pique-nique. A Moulins, les marchés ont lieu les mardis, vendredi et dimanche. Toutes les infos.

Moulins

Le Grand Café de Moulins

Allez, les enfants commencent d’être fatigués, une pause nous fera le plus grand bien. Nous jetons notre dévolu tout naturellement sur le Grand Café. Son style Art nouveau, ses boiseries et ses murs habillés de miroirs font de lui une véritable institution. Quel plaisir de se retrouver dans un tel cadre pour y boire un verre et pour se restaurer, vous aurez l’embarras du choix et de nombreuses spécialités locales à des tarifs plus que corrects.

Moulins

Le Musée de L’illustration Jeunesse

Après cette pause amplement méritée, nous voilà repartis cette fois-ci pour le Musée de l’Illustration Jeunesse. Installé dans un prestigieux hôtel particulier, l’Hôtel Mora, en plein cœur de la ville historique, ce musée  est ouvert au public depuis octobre 2005.

Il nous a permis de nous initier aux techniques liées à l’illustration et à la reproduction d’images. Au rez-de-chaussée, le parcours permanent nous a beaucoup plu puisque très ludique. On s’est immergés dans ce monde de l’illustration en découvrant un salle proposant des milliers d’illustrations originales. Dans ces espaces ludiques, nous avons joué les apprentis illustrateurs du côté de la table à dessin avant de nous rendre vers la boite à histoires pour profiter des illustrations mises en voix 😉

A l’étage du musée, lors de notre passage et cela jusqu’au 18 juin 2017, nous avons découvert l’immense travail de Miles Hyman « Le temps suspendu » avec plus de 200 œuvres originales sur des thèmes allant du portrait, à l’enfance, en passant par l’ailleurs sur une tonalité, que nous avons trouvé très vivante et colorée. En parallèle, le musée a tout prévu puisqu’en parallèle de cette exposition les enfants ont pu profiter d’un parcours pédagogique parfaitement adapté pour s’initier à cette art avec en plus des objets pour se déguiser ! Vous l’avez compris, nous ne pouvons que vous le recommander 😉

Avant de quitter Moulins, nous aurions aimé visiter également le Centre national des Costumes de Scène qui semblait vraiment intéressant mais le temps nous a manqué alors nous irons y faire un tour la prochaine fois que nous reviendrons. D’ailleurs si vous l’avez déjà visité, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Verneuil-en-Bourbonnais

Nous reprenons la route qui longe les berges de l’Allier en direction du sud. Avant d’arriver sur les premiers paysages de vignobles de l’Appelation Saint-Pourçain, nous faisons une halte pour contempler la vue sur le fleuve avant de faire étape à Verneuil-en-Bourbonnais.
Malgré la météo maussade, nous prenons un moment pour découvrir ce village médiéval paisible, ponctué de maisons anciennes. Cette visite nous permet d’apprécier l’architecture traditionnelle de la campagne Bourbonnaise.

La ferme pédagogique des Grangers

Nous étions attendus ensuite à Besson par Marie-Janique Bouttier qui nous a gentiment ouvert les portes de son exploitation. A la ferme pédagogique des Grangers, nous avons pu approcher de nombreux animaux.

Dans ce élevage traditionnel, lapins, chèvres, vaches cocons, volailles, ânes et même des lamas  s’épanouissent en plein air. Nous avons réellement apprécié cette rencontre avec Marie-Janique qui nous a transmis son amour pour les bêtes avec beaucoup de passion. Les enfants ont touché les lapins. On a sorti les oies, on a touché les oeufs encore chauds des oies qui pondent, on est entrés dans les enclos des poules et on a même eu le privilège de préparer les fromages avec elle avant de faire la dégustation de ses produits frais.

Si vous êtes en séjour dans le secteur, n’hésitez pas à la joindre quelques jours avant pour visiter sa ferme, je vous assure que vous ne serez pas déçus. Habituée à encadrer des groupes de scolaires, à participer à des événements de toute sorte, Marie-Janique est une personnalité vraiment attachante et militante en faveur de la valorisation des produits fermiers de qualité. Pour elle la légende du colibri où « chacun doit faire sa part des choses » citée bien souvent par l’illustre Pierre Rabhi prend ici tout son sens.

 

Si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre directement à la ferme de Marie-Janique, vous pouvez la retrouver à Chemilly le mardi d’avril à septembre à partir de 17 sur les marchés saisonniers ou les mercredis matin sur le marché de Saint-Pourçain-sur Sioule. Je vous assure que ses produits sont délicieux notamment ses fromages de vache ou de chèvre.

 

Un hôtel-restaurant de charme à Coulandon

Pour clôturer cette journée en beauté,  nous avons passé la nuit à l’hôtel Chalet Montegut à Coulandon. Situé à quelques minutes de Moulins, au cœur du bocage Bourbonnais, nous avons trouvé là un véritable havre de paix. Dans ce Logis de France classé 3 étoiles, une belle chambre avec vue sur la nature nous attendait. A peine les bagages déposés, nous voilà déjà partis pour faire le tour de l’étang.
De là, nous prenons quelques instants pour nous rendre compte de la chance que nous avons de séjourner dans un lieu pareil. Dans ce cadre romantique, nous avions juste à profiter de l’instant présent. Mais avec les enfants, pas vraiment le temps de tergiverser alors direction le restaurant.

Labellisé Tables régionales d’Auvergne, classé trois cocottes par les logis, assiette guide Michelin, et parmi les Maitres Restaurateurs, le chef Pierre Réchoux allait à coup sûr nous régaler. C’est clairement ici que nous savourons le meilleur repas de notre séjour dans l’Allier pour un budget raisonnable. Entre le fricassé d’Escargots au basilic et jambon d’Auvergne et la poêlée de gambas aux pâtes fraîches, nous avons ensuite profité d’un plateau de fromages impressionnant avant de terminer sur de délicieux desserts. Le lendemain, nous profitons d’un petit déjeuner gargantuesque avec vue sur l’étang…
Lors de notre séjour à l’Hôtel Chalet Montegut, nous tenons à souligner l’accueil hors norme qui nous a été réservé . Nous ne pouvons que vous recommander cette belle adresse.

 

Moulins

Pour mieux localiser notre parcours ses visites et nos bonnes adresses :

C’est ainsi que s’achève notre visite de Moulins et ses environs. Avant de vous livrer nos impressions sur notre dernière journée passée au PAL dans quelques jours,  nous remercions une nouvelle fois Allier Tourisme  pour leur partenariat et leurs conseils précieux.

coulandon


 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 Replies to “L’Allier en famille #2 – Moulins et le Bourbonnais”

  1. J’avais hésité à faire un arrêt vers Moulins l’été dernier au retour de Bretagne, avant de finalement retourner dans le Sancy… mais cette région, que j’avais eu l’occasion d’apercevoir rapidement à l’occasion d’un mariage, m’attire !
    Les fermes comme celles-ci sont toujours un bonheur à visiter, pour les petits mais également pour les grands 🙂

    1. Hé oui Ma’, il faut vraiment que tu fasses une visite de Moulins qui regorge de curiosités. Dans ses environs, on a découvert une campagne pleine de charme où l’on a vraiment été séduits par la beauté de ses maisons traditionnelles et la gentillesse de ses habitants. On en gardera de très bons souvenirs en espérant pouvoir y retourner un jour 😉

  2. Bravo pour cette publication et ces jolies photos.

    1. Merci beaucoup @lesdelicesdanais Content que cet article t’ai plu 😉

  3. L’Allier regorge de petits coins très sympathiques. Bravo et merci, pour cette jolie mise en valeur de Moulins et de ses environs. Avec une mention toute particulière pour Marie-Janique et sa merveilleuse ferme pédagogique.

    1. Merci Frédéric. En effet, Marie-janique est vraiment une personne à part entière et sa ferme pédagogique est vraiment intéressante et cela pour tous les âges

Laisser un commentaire